Ras le bol des invités qui s'incrustent

Publié le par Pattes

C'est quoi cette nouvelle mode des invités qui ne veulent plus partir ?

C'était agréable, oui, d'inviter Delphine à manger hier soir ... Elle parle pour sept (ça tombe bien, on était sept ...), elle a dit des choses que j'avais besoin d'entendre, je crois ; elle est vive et amusante, pas bête.
La contrepartie de tout ça, c'est qu'elle ne part plus. Du style "J'y suis, j'y reste". Parce que forcément, comme elle ne vit pas en France, quand elle s'y trouve, elle ne bosse pas. Ou en tout cas, pas autant que nous.
Dans notre structure familiale, se coucher à deux heures du mat, c'est pas prévu. Et du coup, tout le monde ce matin s'est levé à onze heures ou midi, sacrifiant ainsi une matinée de travail pourtant bien nécessaire. Et on est toujours aussi fatigués.

Samedi soir, seul jour de la semaine où on a tous prévu de se coucher tôt, anéanti par sa seule présence. Alors qu'on a deux semaines de sommeil à rattraper, perdues par le boulot accumulé, les inquiétudes multiples de l'existence ...


L'autre point principal de sa personnalité, c'est son évident manque de légèreté.

Ou l'art de poser des questions plutôt (voire uniquement) indiscrètes aux enfants à table, alors que d'une part la réponse ne regarde qu'eux, et qu'accessoirement ils n'ont peut-être pas envie de dire le fond de leur pensée devant tout leur famille.
C'est pourtant pas si compliqué de voir quand quelqu'un met une mauvaise volonté évidente à répondre, si ?



PAS FINI

Publié dans Gouzi gouzi (vrac)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article