La vie est une prise de risque.

Publié le par Pattes

C'est fou comme une vie peut basculer d'un seul coup. Quand d'une stabilité relative, faite de hauts et de bas, cette sécurité se fendille, se brise.

Quelle est la bonne réaction quand un événement soudain modifie la perception des choses que peuvent en avoir l'acteur et les spectateurs d'une vie ? Quand tous les actes prennent une couleur particulière, parce qu'éclairés d'une explication trop longtemps refoulée ?
Avec un peu de chance, la situation s'améliorera, après tout la vie est une prise de risques. Et sinon, tout éclatera, et tant mieux, ce sera qu'elle n'en valait pas la peine.
Qui me déçoit vraiment sort de ma vie, qui me blesse est mort pour moi. Je ne peux plus continuer à traîner des regrets et des souffrances.

Je suppose que l'optimisme est une science qui se travaille au jour le jour, alors allons-y gaiement, comme dit l'autre, "Le bonheur sur fond noir, je ne me lasserai jamais d'en parler, je suis un fanatique de cette affaire. "
Tu disparaîs, il apparaît, et tout est pour le mieux. Tu me manquerais, je te regretterais, oui, un temps, peut-être long, mais "tout passe, tout lasse". Un adieu si tu pars, un sourire si tu restes.
Plus de peine, plus de joie excessive. Pas non plus de ce filet d'eau tiède sans émotion, sans sentiment. Un état intermédiaire. Une vie atténuée pour éviter les sanglots. Et vogue la barque, advienne que voudra, qui vivra sourira.



Dans la bibliothèque des possibles, je choisis celui qui arrivera.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article