...

Publié le par Pattes

Hier, j'ai pensé à toi, j'avais mal au ventre.
Cette nuit, j'ai rêvé de toi, j'ai eu mal au ventre.
Maintenant, je te vois. J'ai mal au ventre.

Mal de penser que tu es si près et si loin.
Que tu peux tout et que tu ne fais rien.
Que tu voudrais vivre et que tu ne vas qu'exister.

Et pourtant je t'aime.
Et pourtant tu m'aimes.
Et ça ne nous mène à rien.

Comme deux corps côte à côte
Éloignés de tout leur être
Qui rient, pleurent, et meurent.





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article