Bon ben voilà, hein.

Publié le par Pattes


Première épreuve finie.

Comme je suis sympa et que je vais marquer le sujet, je vais m'arranger pour que ceux qui le cherchent puissent le trouver : sujet dissertation ENS Ulm Normale Supérieure histoire contemporaine dissertation 2007 khâgne classique.


Bref, le sujet, c'était donc : Voilà, c'est fait.

"La famille en France, des années 1880 au début des années 1990"


Comme l'an dernier une chrono de trois pages, des gens qui partent au bout d'une heure et une minute (parce qu'interdiction de quitter la salle même pour une minute avant la fin de la première heure), des gens qui écrivent à toute vitesse, des gens qui sourient, des gens qui sortent trois fois en six heures, des gens qui ne prennent aucune feuille supplémentaire, ...

Comme l'an dernier des gens de LLG, que j'avais envie de revoir ou pas forcément, mon ex-futur-homme de ma vie, sauf qu'il était déjà pas au courant à l'époque et donc encore moins maintenant, l'autre affreuse qui m'avait même pas demandé de mes nouvelles quand j'avais été jetée de LLG (toujours "pas jetée, voyons, on vous offre la possibilité de continuer dans une khâgne à votre niveau" blablaBLA), les deux petiots tellement mignons en couple,... Un peu tout le monde, en fait.

Comme l'an dernier des gens d'ailleurs ou de nulle part, nouveaux ou déjà vus, et pas comme l'an dernier des gens de Fénelon, les transfuges, les soit admissibles soit sous-a de l'an dernier qui ont fait un grand sourire aux profs d'ici et se sont tirés dans une khâgne à effectifs non réduits.


Cette année, c'était :
* Manon qui attend une heure et une minute pour sortir aux toilettes
* la même voisine de gauche que l'an dernier
* pas Raphaëlle à droite, dommage je l'aimais bien
* quatre félenloniens alignés verticalement
* Salomé juste devant moi, le pire qui pouvait m'arriver : c'est une vraie pile électrique, cette fille, elle stresserait un mort, insupportable
* la fille en diagonale devant à droite, genre khâgneuse coincée, qui écrit au stylo non effaçable et gâche trois copies en marquant son option
* toutes mes voisines de gauche qui retournent leur sujet avant que tout le monde l'ait
* ma voisine de gauche écrit tout au crayon à papier, le type là-bas n'écrit jamais rien quand je lève la tête
* dans mon angle de vue, sur 28 personnes il y a 5 garçons seulement
* en 1h30 seulementla fille à gauche a déjà avalé ses deux gâteaux et descendu la moitié de sa bouteille, elle va mourir de faim pour les 4h30 qui restent
* dans le même temps, j'ai déjà perdu au moins une fois chacune de mes voisines immédiates aux toilettes.


Et c'était aussi écrire plein de trucs sur mon brouillon, pas pouvoir tous les replacer dans ma copie, finir mon plan au bout de trois heures, avoir une demi-heure de retard sur l'horaire le plus serré que j'aie inventé, gratter comme une folle pour réussir à faire tenir mes trois parties + conclusion en deux heures et demie, hésiter à aller aux toilettes par manque de temps, finir par y aller quand même, écrire de plus en plus vite, avoir mal au bras, boire mon litre de coca habituel, remercier mentalement Blanche de m'avoir dit de prévoir trois Pick-Up au lieu de deux, arracher une sucette du fond de mon sac pour la manger au milieu de la deuxième partie, finir mes copies vraiment à la bourre en les numérotantpendant que le type hurle dans le micro "lâchez vos crayons, lâchez vos crayons, arrêtez !!!", râler parce que vraiment, leur nouvelle organisation laisse à désirer...

histoire.jpg

Et surtout, surtout. C'était ma dernière dissert d'histoire de toute ma vie. C'est marrant, je crois pas que ça m'avait autant soulagée, le bac de physique. Pourtant, qu'est-ce que je déteste ça... Peut-être que ça me rappelait trop à quel point les maths allaient me manquer, en fait.


Bref, fini. C'est fini, demain c'est férié, après philo et week-end. Dodo, maintenant.

Publié dans ¡ Prépa pawaaa !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
À moins que je décide de bicater héhé. Nan, t'as raison, merci ^^
Répondre
L
bon courage pour tout ca !c'est bientot la fin !
Répondre
E
Moi j'aurais pas aimé le sujet :sMais j'aime suivre le concours sur ton blog :) (beaucoup plus que quelques tables devant toi, à ta gauche, et quelques tables devant Playmobil ;) ).Nan mais c'est sympa comme tu décris ça, on s'y croirait! Allez, repose toi bien maintenant et courage pour la suite :)Puis Manon, de toute façon, je suis sûre qu'elle aura Science Po^^
Répondre
P
Beh tu sais, on pensait que ce serait ptêt un sujet sur l'Asie, l'extrême-orient, tout ça... Ou alors un sujet sur la France, parce que ça faisait longtemps que c'était pas tombé. En fin de compte, ça me va plutôt, comme sujet. Et puis tu sais, ça t'aurait peut-être pas plu, mais t'aurais sûrement trouvé des trucs à dire (la Lozère de Mame G..., toussa toussa :p).En revanche, tu m'as manqué, punaise. Y'avait une espèce de tache, à ta table, ça m'a fait bizarre ^^" Et je voyais personne de ma classe dans le coin, sauf un type devant, mais il m'a même pas remarquée je crois, c'était pas marrant de pas pouvoir te faire un ptit sourire...Et pour Manon... détrompe-toi, apparemment Science Po c'est pas fait, il paraît qu'elle était loin d'être convaincante, à son oral ^^' Elle était pas contente en en sortant, et d'après ce qu'elle nous en a raconté, bah... elle peut ne pas être contente... Bon après ça veut rien dire, hein. Mais quand même.Pis surtout surtout... dans deux semaines on se voit, ouéééé.
C
On a un peu pensé à toi et aux autres khâgneux Ulm ce matin.Ce sujet m'aurait bien plu mais je crains qu'il n'ait fait des ravages.Courage pour la suite !
Répondre
P
C'est gentil ^^ Le sujet a fait peur à certains, apparemment, peut-être parce qu'il était moins bateau que celui de l'an dernier, enfin on retrouve rapidement les grands découpages classiques, hein. On verra bien ce qu'ils attendaient...