Encore un.

Publié le par Pattes


Et voilà, ça continue.

Aujourd'hui, René Rémond est mort. C'est idiot, hein, de dire ça à la mort d'un des plus grands historiens du vingtième siècle, comme à celle d'un des plus grands hellénistes du même siècle, mais c'est un peu douloureux de penser que j'aurais pu l'écouter en conférence, que j'ai parfois refusé d'y aller, par manque de temps ou n'importe quelle autre mauvaise raison, et que maintenant c'est fini.


Il a tout vu, tout analysé, tout repris... et maintenant, voilà, c'est fini. Je me demande si ce n'est pas un peu indécent, en fait, d'être là à pleurer sa mort en tant qu'historien, d'un pauvre point de vue d'élève. Il a -il avait- une femme, des enfants, des petits-enfants. Et la France pleurera l'histo- rien. Certes, certes. Mais c'est peut-être un peu limité, un peu mesquin, un peu laid, de ne voir en lui que l'homme publique, le grand homme.

Et pourtant, que connait-on d'autre sur lui? C'est un peu la même chose à chaque décès public, on oublie les autres aspects de l'homme, en partie parce qu'elles relèvent du privé. C'est dommage, et naturel.


Enfin, il avait fait un beau discours (quelle platitude, "beau") pour son entrée à l'Académie, et il avait l'air tellement passionné, convaincu, heureux, en fait, quand il parlait... Je ne suis pas douée pour les éloges funèbres, mais c'était un grand monsieur.


rene-remond.jpg
***

Publié dans ¡ Prépa pawaaa !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
'Maaaaa ! Enfin une khâgneuse utile ^^
Répondre
E
C'est pas "joueb"? (contraction de journal et web?).

*s'éclipse*
Répondre
P
Mmmh le mot français, à ce que je sache, n'existe pas encore, et ce n'est certainement pas à nous, les lettres classiques (parce que je prépare Ulm, classiques parmi les classiques) de trouver une traduction.
Tu sais bien que les khâgneux travaillent, et n'ont pas de temps à gâcher bêtement avec ces nouvelles technologies abêtissantes, chronophages et définitivement trop modernes ;)
Répondre
A
Marrant, je suis aussi en Khagne (poitiers), et j'ai aussi fait un petit mot sur ce cher dans mon blog et tendre René...il nous manque.
Bon courage pour le mercredi si tu prépare Lyon, ou pour le 16 mai si tu prépare Ulm.
PS : c'est pas le boulot des lettres classiques de trouver enfin un mot français à "blog" ? ou alors il existe et l'information ne parviens pas jusqu'à moi?
 
Répondre