La fin d'un monde.

Publié le par Pattes


Tiens, vendredi 13. Ca faisait longtemps.

Vendredi 13, aujourd'hui ils partent à Prague voir Carmen, demain ma moitié de famille rentre, dans trois jours une miss arrive chez moi, dans un mois et trois jours c'est le concours, dans six semaines, c'est la fin, dans deux mois à peu près, c'est les vacances.

Ca fait bizarre, de penser que c'est la fin de la prépa. La fin de quoi, en fait ? Bon déjà, la fin des cours au lycée, des petites classes, de la photo de classe, des profs qui connaissent presque tous ton nom, des cours à des horaires normaux, de la philo et de l'histoire, des vacances en même temps que le reste du monde.

Le plongeon vers autre chose, je ne sais pas trop quoi encore, la fac oui, le conservatoire aussi, peut-être un peu plus de temps pour sortir, pour parler, pour rire, pour chanter. J'espère. L'agreg qui approche, peut-être un an d'études à l'étranger, mais quand, mais où ? L'Italie, ça me plairait, mais j'ai perdu presque complètement mon italien. L'Angleterre, alors, ou les États-Unis ? L'idéal, ce serait de partir en même temps que quelqu'un que je connais, et au même endroit, tant qu'à faire.

Et puis travailler. Dans quoi, pas la moindre idée. Chanter, lire, et du soleil. Avant, les partiels à passer en septembre, à réviser cet été. Et du chant, cet été aussi. Et des amis. Et un nouvel appart, plus tard. Et puis le chalet avec la cheminée et leurs enfants, devant. Et nous dans les canapés. À leur raconter les histoires de leurs parents quand ils étaient petits. Les nuits de programmation, le costume de Link, les concours d'histoire, les batailles de parfum... et tout le reste.
chat-noir.gif

Bicater, c'est peut-être pas si mal, en fait... Comment ça, non ?



***

Publié dans ¡ Prépa pawaaa !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article