Melancholia.

Publié le par Pattes

Je me sens vide. Pas dans un sens négatif, en fait. Il fait beau, je regarde le ciel de ma fenêtre, j'entends mes parents qui parlent dans le salon, mon frère qui joue du Wieniawski à côté, la radio, un peu comme dans un film où le héros est à la fenêtre et regarde les nuages défiler, une cigarette à la main, qu'il laisse brûler, et la fumée s'envole lentement, la caméra recule, il est pensif, on le voit, on sourit et en même temps on se sent un peu triste, mais ce n'est pas vraiment de la tristesse, plus comme une absence de tout, ça doit être ce que je ressens le plus souvent en fait, pas de haine, pas d'ennui, pas de joie, pas de souffrance, juste du vide. Et le ciel bleu.

Les enfants qui crient dans la cour en-dessous de moi, les gens qui descendent les pistes, des couples sous les arbres, la tête posée sur son ventre, elle qui lui caresse les cheveux, le petit chaton noir qui miaule devant une assiette de lait, et moi à la fenêtre. L'odeur de l'herbe coupée, de la terre mouillée, du gâteau qui cuit dans le four, des fleurs sous le soleil, du basilic qui pousse sur le balcon, de son parfum, du sable, des poissons à peine pêchés qui grillent, le goût des embruns sur les lèvres, du riz encore brûlant, des larmes, de sa bouche, du sang qui coule, du thé à la menthe dans la vieille théière en argent, de la neige qui fond, la sensation du vent qui fouette le visage, du soleil qui chauffe la peau nue, du regard posé sur son dos, des mains gelées, de l'eau qui coule encore et toujours comme pour tout effacer, de la vague de chaleur en voyant son sourire, et moi à la fenêtre.

Comme un souvenir de ce que j'ai vécu, et de ce que j'ai imaginé. De ce qui a fait ma vie, et de ce qui n'est qu'un rêve. De la réalité et de la littérature.

ciel-bleu.JPG
***
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Tu es quand bien bien au nord, toi... Enfin en y pensant très fort, et au soleil, peut-être qu'il arrivera plus vite ^^
Répondre
B
Merci d'évoquer le printemps pour ceux qui sont loin dans le froid...J'aime bien cette sensation des jours où il fait chaud, quand tout passe de la manière que tu décris. J'espère que ça va vite arriver chez nous.
Répondre